Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Mon traditionnel Kikooooooo de bienvenue pour vous rassurer, vous êtes bien sur le blog de Thibaut!

Recherche

4 octobre 2005 2 04 /10 /octobre /2005 00:00

Enfin, plutôt la petite suissesse!
On est retourné avec Thomas faire un billard avec Natalie (par de "h"). Le problème, c'est que Thomas a compris dans le billard en ville, alors que c'était dans le hall du gymnase! Donc on a fait un aller-retour express à pieds au centre ville. Tant pis.
On a fait trois parties, Natalie contre Thomas et moi. Elle a gagné, mais nous a laissé gagner les deux dernières parties. Elle est assez balèze au billard cette fille. Il faut dire qu'elle fait des études de maths, alors ça joue un peu en sa faveur!
Après, on est allé manger sur son campus. On a retrouvé son copain anglais Ed, puis Xavier nous a rejoint. Ce dernier est un autre français qui vient de l'ECE (une école d'ingé en informatique à Paris).
La cafete est sympathique comme tout. Il y a moins de monde qu'au SU (Student Union) en bas de chez nous. C'est plus convivial.

Je vous mets des photos des protagonistes en question. On m'a reproché qu'il manquait des photos pour illustrer mes propos. Alors voici les images!

Natalie et Thomas devant le billard :


Natalie en train de nous mettre minable!


La dernière boule, facile! Ici, on ne met pas la noire en une bande minimum!


Thomas qui attend avant d'être servi. IL a toujours beaucoup de monde devant le comptoire :


Natalie, Thomas et moi :


Les bières qu'ils servent en général ici (plus des Guiness) :


Ed et Natalie


Natalie :


Xavier qui nous a rejoint par la suite :


Ed, l'anglais qui pose toujours de la même manière :


Natalie et son portrait fait par Ed sur son Pocket PC :


Prochaines photos lors de la prochaine soirée!

Demain, toute une journée de cours, ça va être dur de se lever tôt!
Partager cet article
Repost0
1 octobre 2005 6 01 /10 /octobre /2005 00:00

Ce n'est pas des anglaises mais une suissesse qui nous a emmené dans un bar-billard hier soir (vendredi soir). Il s'appelle le Rileys. L'entrée est payante, mais les billards se prennent pour 10£ la table pour toute la soirée, alors en divisant la table à plusieurs et en y jouant toute la soirée, ça ne revient pas si cher que cela.
Bon, pour en revenir à la suissesse, tout d'abord elle s'appelle Nathalie et pour ceux qui se demandent d'où est-ce qu'elle sort, la réponse va suivre. Parmi les associations qu'il y a sur le campus, il en existe une qui s'appelle "les amis des camemberts qui puent et qui portent des bérets". En fait, elle s'appelle tout simplement "the french socity" (on peut essayer de traduire ça par : association des amis des français). C'est une association où les gens viennent pour rencontrer des français et parler français.
Pour dire vrai, je n'étais pas allé à la première réunion de l'assoc et je ne comptais pas forcément y aller. Je ne suis pas à Oxford pour parler français... Mais vu que des copains y sont allés et y on fait connaissance, je me suis retrouvé embarqué hier soir dans une soirée billard avec Nathalie et cie!
Bon, je ne suis pas très fort au billard, mais après une soirée complète à y jouer, je pense que je me suis pas mal amélioré. En y retournant régulièrement, je devrais pouvoir acquérir un niveau correct!
A suivre (encore)!

Partager cet article
Repost0
28 septembre 2005 3 28 /09 /septembre /2005 00:00

Comme papi (Renaud) me demande de lui faire un rapport sur les anglaises, je me fais un plaisir de le lui faire. Bon, pour le moment il faut bien dire qu'elles ont tendance à être un peu plus rondes qu'en France (Paris la ville des plus belles filles de la planète?). Elles s'habillent plutôt court. Il faut bien dire que tous les anglais n'ont pas froid aux yeux. Il a beau faire 14°C dehors le soir, ils se baladent en T-shirt comme s'il en faisait 25. Elles sont plutôt maquillées et parlent de manière incompréhensible. Les anglais sont ceux qu'on comprend le moins bien dans l'ensemble. Pour le moment, il y a tellement d'étrangers dans les résidences et à la fac, qu'il est difficile de les différencier.
Je te donnerais plus de détail quand j'aurais fait connaissance avec des anglaises de pure souche.
Affaire à suivre...

Remarque : je ferai demain un compte rendu sur les anglais, les suisses et les belges.

Partager cet article
Repost0